Jobs

Current job opportunities available are listed below. If you are interested in one of the openings, please visit the relevant opportunity and apply for the position.

If you wish to be included in our general register of consultants, without reference to a specific job opportunity please send your CV to cv@proman.lu

Country
Tunisia
Position
Expert
Expected start
12 June 2022
Duration
30 working days
Deadline
17 May 2022
Contact
Aylin Alpagot (aalpagot@proman.lu)

Detailed description Back

Les principaux objectifs de cette évaluation sont de fournir aux services concernés de l’Union européenne, aux parties prenantes et à l’Agence Française de Développement :

  • Une analyse indépendante globale de la performance du Programme de Relance des Investissements et de Modernisation des Exploitations Agricoles (PRIMEA), en accordant une attention particulière à ses différents niveaux de résultats en comparaison avec ses objectifs attendus, et les raisons qui expliquent ces résultats ;
  • Les principaux enseignements, conclusions et recommandations qui en découlent afin d’améliorer les interventions actuelles et futures.

Objectifs particuliers:

  • Faire état du niveau d’exécution du programme et comprendre les raisons qui sous-tendent ses performances.
  • Recommander la meilleure utilisation des ressources disponibles pour une extension efficiente et efficace du programme dans les délais impartis.

Qualifications

Catégorie experts:

  • Cat. I (>12 années d’expérience)

Qualifications et compétences requises:

  • Les membres de l’équipe d’évaluation doivent avoir un diplôme de l’enseignement supérieur de niveau master ou équivalent en finances et/ou économie, gestion, économie du développement, relations internationales, ou d’ingénieur agricole, agroéconomie, développement rural, ou en sociologie ou équivalent, ou une expérience professionnelle équivalente et pertinente (minimum 2 ans en plus des 12 années demandées pour l’expert chef d’équipe de catégorie I et 6 années pour les autres experts de catégorie II) dans le développement rural et/ou dans le financement du secteur privé des chaines de valeur agricoles ou des petites et moyennes entreprises, de préférence agricoles.

Expérience professionnelle générale:

  • L’expérience de l’équipe de la coopération au développement et/ou de l’évaluation d’interventions financées ou cofinancées par l’Union européenne sera considérée comme un atout. Une bonne connaissance des instruments d’appui budgétaire serait appréciée.

Expérience professionnelle spécifique:

  • Une expérience spécifique d’évaluation d’intervention dans le secteur du développement rural serait un avantage.
  • Une expérience spécifique de l’un des experts est demandée dans le conseil agricole ou de gestion des exploitations agricoles ou encore de conseil en appui à l’économie rurale et au développement local d’au moins 2 ans.
  • Une expérience des systèmes de production agro-écologiques durables dans des écosystèmes comparables à ceux de la Tunisie serait appréciée ainsi qu’une expérience d’appui à des coopératives agricoles, à d’autres organisations professionnelles agricoles ou de sociétés rurales de l’économie sociale et solidaire.
  • Une expérience d’au moins deux ans de soutiens financiers à des petites et moyennes entreprises du secteur privé et de préférence à des entreprises des chaines de valeur agricoles (exploitations et transformation de produits agricoles) est également demandée.
  • Une bonne connaissance de l’écosystème de l’appui au financement du secteur privé en Tunisie attestée par la participation à des études, à des missions ou expériences professionnelles en Tunisie et en particulier dans le secteur agricole serait un avantage.
  • L’Union européenne mène une politique d’égalité des chances.
  • L’équilibre entre les sexes dans l’équipe proposée, à tous les niveaux, est fortement recommandé.
  • Le bureau d’études et les experts mobilisés pour la prestation ne doivent pas avoir de liens actuels : ni avec les parties prenantes de l’intervention, ni avec les prestataires de services mobilisés actuellement en appui à la mise en œuvre de l’intervention (FranceAgriMer, CER France, Ambre Consultant, IRAM et AGRER), qui soient susceptibles d’interférer dans le processus d’évaluation et de mettre en doute l’impartialité et l’objectivité de ses conclusions.

Compétences linguistiques:

  • Français : C2 obligatoire (tel que défini selon le Cadre européen commun de référence pour les langues(https://europass.cedefop.europa.eu/en/resources/european-language-levels-cefr) – Arabe B1 est un avantage.