Assistance technique long terme pour la mise en œuvre du Programme d’Appui au Développement Territorial – 11ème FED

Country
Benin
Position
Expert principal 3: Spécialiste en aménagement du territoire et développement de l'économie locale
Expected Start
01 April 2019
Duration
320 working days
Deadline
31 March 2019
Contact
Pierre-Yves Noel ( pynoel@proman.lu )

Detailed description Back

L'objectif général du projet dont ce marché fait partie est de promouvoir un développement territorial durable et équilibre reposant sur une gouvernance locale concertée, inclusive, promouvant l'égalité de genre et veillant à favoriser l'émergence de dynamiques territoriales innovantes. L'objectif spécifique du PADT étant d'appuyer l'Etat et l'administration territoriale - déconcentrée et décentralisée- pour l'opérationnalisation de la Politique Nationale de Décentralisation et Déconcentration (PONADEC), selon les principes de bonne gouvernance, en vue d'assurer un aménagement équilibré du territoire national, la promotion de l'attractivité des territoires et la fourniture de services de qualité aux citoyens.

L'appui complémentaire dont le montant total est de 10 MEUR, est destiné à soutenir le gouvernement, les acteurs de la décentralisation et de la déconcentration, ainsi que les collectivités territoriales dans l'atteinte des objectifs définis par le PADT, de façon conjointe et en lien avec la mise en œuvre de la Politique Nationale de Décentralisation et de Déconcentration (PONADEC) et de la Réforme de l'Administration Territoriale (RAT).

Dans ce cadre le présent contrat vise à recruter l'Assistance technique appelée à concourir à ce soutien d'ensemble, avec pour objectifs particuliers:

  • De renforcer les capacités des acteurs de la mise en œuvre de la PONADEC, spécifiquement (i) les capacités du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL) et de ses structures dédiées (Secrétariat Permanent de la PONADEC, Direction de la Prospective et de la Planification/DPP, Direction Générale des Collectivités Locales/DGCL, Direction Générale de !'Administration d'Etat/DGAE), dans l'exercice de leur rôle de pilotage, de coordination et de suivi-évaluation de la réforme, tout en favorisant l'appropriation de celle-ci par ses différents acteurs et bénéficiaires; (ii) les capacités des services déconcentrés, spécialement des préfectures et des représentations départementales du Ministère du Cadre de Vie et du Développement Durable (MCVDD) clans l'exercice de leurs attributions en matière de tutelle sur les collectivités (contrôle de légalité, appui-conseil) et d'aménagement du territoire ;
  • De contribuer à la mise à disposition des acteurs concernes aux différents niveaux (centraux, déconcentrés et décentralises) de moyens appropriés et performants en matière de renforcement des capacités par des appuis (i) au Centre de Formation pour l'Administration Locale (CeFAL), en charge de la formation des cadres moyens des collectivités, ainsi que de leurs élus; et, au-delà. du CEFAL (ii) à la conception et/ou actualisation, au développement et à l'appropriation/mise en œuvre de supports méthodologiques et si nécessaire textuels, instruments et outils pour le bon exercice de leurs missions: administration, gestion et en particulier aide à la planification du développement territorial (aménagement du territoire et promotion de l'économie locale).

II conviendra de poursuivre ces objectifs (ainsi que l'atteinte des résultats correspondants):

  • Dans une perspective globale prenant en compte les questions transversales de promotion de l'égalité hommes-femmes (questions très importantes dans le cadre de la Convention de Financement), d'inclusion des groupes défavorisés, de respect de l'environnement, ainsi que la problématique des changements climatiques ;
  • Dans un souci de bonne marche du programme, par la coordination interne de l'équipe d'experts permanents et ponctuels ainsi que de leurs activités, de cohérence des activités de l'Assistance technique et de leurs résultats avec les objectifs de la composante "Appui budgétaire sectoriel" (atteinte des indicateurs de tranches variables), enfin de pérennisation de ses acquis, par une concertation et une collaboration continues avec les acteurs nationaux.

Qualifications

L'expert 3, tout en étant base auprès de la DAT au sein du MCVDD, devra travailler en étroite collaboration avec les experts 1 et 2. II exercera ses fonctions durant les 48 mois du projet à titre d'expert semi-permanent ("assistance technique perlée").

Qualifications et compétences :

  • Diplôme de l'enseignement supérieur de niveau Master 2 (Bac+5) OU équivalent en aménagement du territoire, architecture, urbanisme, ingénierie du développement, géographie ;
  • Une formation complémentaire en matière de décentralisation, de développement local et/ou toute autre question relative à l'aménagement des collectivités territoriales, etc., sera considérée comme un atout ;
  • Excellente aptitude au travail en équipe et à la coordination d'acteurs (représentants du gouvernement, responsables communaux et/ou associatifs, partenaires au développement et autres acteurs du développement local ;
  • Maitrise parfaite du français ;
  • Maitrise parfaite des logiciels informatiques les plus courants (traitement de texte, tableur, base de données, internet). La maitrise de logiciels spécialisés notamment ceux de cartographie constitue un atout.

Expérience professionnelle générale :

  • Expérience générale de minimum 10 ans en développement et/ou appui institutionnel dans au moins 3 pays différents dont au moins un en Afrique subsaharienne ;
  • Expérience attestée de travail en position d'appui conseil au niveau de l'administration centrale et déconcentrée ;
  • Capacité d'interrelations institutionnelles (à un haut niveau de l'administration et avec les partenaires et bénéficiaires sur le terrain).

Expérience professionnelle spécifique :

  • Expérience professionnelle de 5 ans minimum en matière d'aménagement du territoire et développement local au regard des dynamiques institutionnelles et territoriales liées à la décentralisation ;
  • Une expérience professionnelle attestée dans la conception, l'élaboration et la mise en œuvre d'instruments et outils de planification, d'analyse spatiale du développement local et d'aménagement du territoire à diverses échelles (schéma national , schéma régional, schéma local d'aménagement du territoire, formulation des indicateurs, mesure et analyse spatiale des indicateurs, projets de territoire, contrat-plan, etc.) avec application dans au moins un pays d'Afrique subsaharienne ;
  • Expérience professionnelle dans l'appui à la conception et à la mise en œuvre des mécanismes de contractualisation entre l 'Etat et les collectivités territoriales en Afrique ou ailleurs dans le monde ;
  • Seront considérées comme atouts :
    • Une bonne connaissance des pratiques et mécanismes de financement et développement de l'économie locale ;
    • Une bonne maitrise de la Gestion Cycle Projet (GCP) ;
    • La connaissance des procédures UE-FED ;
    • La connaissance des politiques et stratégies de l'UE en matière d'égalité des genres (Plan d'Action Genre UE 2016-2020) appliquées à la décentralisation.

Back to Top